Comment bien choisir sa complémentaire santé à la retraite ?

De nos jours, difficile d’imaginer un monde sans sécurité sociale et sans une bonne complémentaire santé surtout lorsqu’on atteint l’âge de la retraite. Au fil des ans, les frais de santé augmentent et les revenus connaissent une diminution plus ou moins importante. Il devient alors plus qu’important de bien choisir sa complémentaire santé. Alors, comment bien s’y prendre ?

Faire le point sur sa situation actuelle

Quand vous serez retraité / retraitée, la première chose à faire pour bien choisir votre complémentaire santé est de faire le point sur votre situation actuelle :

  • Si vous êtes salarié et que vous avez une complémentaire santé collective à adhésion obligatoire : il est tout à fait possible de garder votre complémentaire actuelle. Toutefois, prenez le temps de bien vérifier les garanties. N’oubliez également pas qu’avec votre passage à la retraite, le coût de votre complémentaire va être majoré puisque vous ne pourrez plus bénéficier de la part patronale. Face à ces inconvénients, prenez le temps de faire la comparaison avec un contrat individuel ;
  • Si vous profitez de la complémentaire de votre conjoint : vous n’avez pas à vous soucier de votre situation pendant que votre conjoint travaille ;
  • Si vous avez déjà une complémentaire santé individuelle : vous devez faire le point complet sur votre contrat en vérifiant si les garanties sont bien adaptées à votre situation avant votre départ à la retraite ;
  • Si vous n’avez pas encore souscrit à une complémentaire santé : retenez que les soucis de santé augmentent avec l’âge, ce qui n’est pas forcément le cas des revenus. Ainsi, souscrire à une complémentaire santé adaptée peut vous aider à prévenir de nombreux problèmes.

Vérifier quelques points essentiels du contrat

Le départ à la retraite est l’occasion de revoir sa complémentaire santé et peut-être, de comparer les différentes offres sur le marché. Les éléments suivants constituent les principaux points de comparaison :

  • La hauteur de prise en charge de la complémentaire : choisissez en vous basant sur la hauteur de remboursement des frais de santé assumée par votre assurance maladie ;
  • Les garanties complémentaires proposées par catégories de soins : elles sont différentes d’un contrat à un autre ;

Dans tous les cas, la complémentaire que vous devez choisir doit comporter des garanties indispensables : hospitalisation, appareillage auditif, équipements optiques et prothèses dentaires (souvent peu couvertes par l’assurance maladie).

Et si vous en avez les possibilités, vous pouvez ajouter à votre contrat des garanties intéressantes comme la chirurgie réfractive des yeux, les soins de pédicure, les vaccins exotiques, l’assistance en cas de maladie grave ou d’hospitalisation, ou encore la couverture des dépenses en médecine douce (ergothérapie, ostéopathe…).

Enfin, pour vous faciliter la vie, vous pouvez demander à un courtier de trouver la complémentaire la plus adaptée à vos besoins. Il se chargera d’étudier les garanties de chaque contrat et grâce à sa connaissance du marché il pourra vous trouver une bonne complémentaire santé en peu de temps.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]