Micro assurance : définition, comment identifier les micro-assurances ?

La micro assurance est une assurance telle comme on la connait habituellement avec un assureur, un assuré, un contrat. La principale différence c’est qu’elle s’adresse à des personnes avec un niveau de vie modeste. Que faut-il savoir sur ce type d’assurance ? Quelle est son histoire ? Quelles sont ses spécificités ? Tour d’horizon sur la micro assurance.

Micro assurance : la naissance d’un nouveau système

La micro assurance voit le jour dans les années 70 avec l’augmentation des aides octroyées aux pays en voie de développement, surtout les pays africains. Ce système a été mis en place pour permettre aux personnes avec de faibles revenus d’accéder aux services d’assurance habituelle. Il s’est développé en complément du microcrédit. En réalité, il est pour beaucoup la réponse à un besoin de sécurisation du microcrédit en limitant les risques de non-remboursement.

En Afrique, le constat est que le défaut de remboursement d’un microcrédit fût dans la majorité des cas le résultat des caprices de la météo ou de la maladie. Outre ce souci de sécurité, ce système a également été instauré pour stimuler la productivité et l’accumulation d’actifs. Les personnes aux revenus modestes sont plus enclines à travailler dur et à prendre plus de risque avec une assurance adaptée. Ce n’est que plusieurs années après sa création que la micro assurance va séduire les pays occidentaux.

Fonctionnement du système de la micro assurance

Le système de micro assurance n’apparaît en France que vers les années 2004. Dans un premier temps, il est adopté à titre provisoire afin de permettre à tout le monde, peu importe le niveau de revenu, de profiter quand même d’une couverture sociale. La micro assurance ne s’imposera réellement qu’en 2006. Son succès entraînera un élargissement de la clientèle aux microentreprises avec un faible revenu. Comme pour une assurance habituelle, la souscription à un contrat micro assurance suppose une cotisation annuelle. Toutefois, elle doit être payée à l’avance pour limiter les risques éventuels.

Actuellement, les domaines couverts par la micro assurance sont aussi diversifiés que les domaines couverts par l’assurance traditionnelle à quelques différences près. Ainsi, il existe des contrats de micro assurance destinée à la protection santé ou en encore à la mise en retraite. Il existe également des contrats spécialement conçus pour les professionnels travaillant dans le secteur informel.

Parmi les plus emblématiques d’entre eux, il y a l’assurance invalidité qui protège les travailleurs pour qu’il puisse faire face à des situations d’urgence. Il y a également l’assurance solde restant due. Cette assurance garantit que la dette s’éteint à la mort du débiteur.

Les assurances pour des biens ou des services en particulier

Lorsque vous prenez un ticket de train, il vous est aujourd’hui systématiquement proposé une petite assurance voyage qui comprend également une assurance annulation. Ce type de service est donc hors contrat mais il arrive que vous soyez doublement (triplement) assuré ; étudiez bien l’ensemble des contrats que vous signez et faites-vous aider au besoin pour bien comprendre ceux-ci. On pensera également à l’assurance téléphone portable qui s’est particulièrement développée ces dernières années avec les Iphone et smartphones dont les coûts d’acquisition sont élevés.

Un système conçu pour les plus démunis ?

Pour répondre aux besoins des personnes les plus démunies, la cotisation demandée à un souscripteur dans le cadre du système micro assurance est bien plus faible comparé aux assurances traditionnelles. Revers de la médaille, la couverture sera forcément moindre.

Mais même ainsi, elle permet de couvrir les besoins fondamentaux de l’assuré, le temps pour lui de stabiliser sa situation financière. La micro assurance a donc des possibilités de développement très importants.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]